HALIFAX — La Cour suprême de Nouvelle-Écosse a rejeté la requête d’un regroupement de pêcheurs qui voulait faire cesser l’essai de nouvelles turbines marémotrices dans la baie de Fundy.

L’association souhaitait obtenir de la cour une injonction pour empêcher l’entreprise Cape Sharp Tidal de procéder à des tests au fond du passage qui relie le bassin des Mines à la baie de Fundy, jusqu’à ce qu’un tribunal entende la contestation judiciaire du feu vert donné au projet en février dernier par le ministère provincial de l’Environnement.

Le juge Jamie Campbell, de la Cour suprême (cour supérieure), a rejeté la requête des pêcheurs de la baie de Fundy. Selon le magistrat, l’association n’a pas pu démontrer les risques de torts irréparables qui pourraient être causés en attendant l’audition de la révision judiciaire.

En l’absence de telles preuves, conclut le juge Campbell, l’entreprise Cape Sharp Tidal peut aller de l’avant, en vertu des approbations qu’elle a déjà obtenues.

Il a été impossible de joindre un porte-parole de l’association de pêcheurs, mardi.

La contestation judiciaire doit être entendue les 1er et 2 février prochains.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!