LOON LAKE, Sask. — Une autre jeune autochtone s’est enlevé la vie dans le nord de la Saskatchewan, où il s’agit du cinquième suicide ce mois-ci.

L’adolescente de la réserve Makwa Sahgaiehcan est morte mardi, à l’âge d’à peine 13 ans, a indiqué Barry Chalifoux, qui assure le suivi des personnes en deuil dans une école de la communauté.

Une équipe d’intervenants ont été mobilisés et une lettre a été envoyée aux parents pour les appeler à la vigilance.

Ses funérailles se sont déroulées vendredi dans cette réserve éloignée située à près de 300 kilomètres au nord-ouest de Prince Albert.

Au cours du mois d’octobre, quatre adolescentes âgées de 12 à 14 ans se sont enlevé la vie dans les communautés de Stanley Mission, de La Ronge et de Deschambault Lake.

La Fédération des nations autochtones souveraines estime que cette vague de suicides représente une crise à laquelle doivent réagir les autorités provinciales comme fédérales.

Le premier ministre Justin Trudeau a qualifié les premiers incidents de tragédie, s’engageant à travailler de concert avec les communautés autochtones pour s’attaquer au problème.

La semaine dernière, Santé Canada a annoncé le déploiement de davantage de professionnels en santé mentale dans les communautés qui en ont fait la demande.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus