MONTRÉAL — Le Club des petits déjeuners crée un rapprochement entre les générations en lançant l’intitiative «On déjeune avec les jeunes».

Il s’agit d’un partenariat de trois ans entre le Club et le Réseau Sélection, qui gère des complexes résidentiels pour les retraités.

Un premier projet-pilote a pris son envol vendredi à Laval. Il devrait s’étendre dans plusieurs villes du Québec.

Des bénévoles retraités sont appelés à préparer et à servir le petit déjeuner aux tout-petits dans un contexte d’échanges basés sur les thèmes de la famille, de la nature, de la communication et du rêve. Ces séances de partage visent à faire ressortir les différences générationnelles et par conséquent, à mieux se connaître.

L’ensemble de la démarche sera documentée par des vidéastes de la relève à des fins de production de contenu web et télé.

Selon Daniel Germain, président-fondateur du Club des petits déjeuners, ce projet contribuera «à nourrir le corps, mais aussi l’esprit et l’estime de soi des jeunes».

Un récent sondage SOM révèle que 80 % des Québécois veulent vivre dans un quartier où se côtoient des gens de plusieurs générations, une proportion qui atteint 87 % chez les baby-boomers. Ce projet s’inscrit dans cette dynamique grâce à la mise en commun de la richesse et du bagage de chaque génération.

Ce sont donc les gens de la résidence pour retraités Le Sélection-Laval qui contribueront à la réalisation de la première phase du projet, alors qu’ils serviront le petit déjeuner aux enfants de l’école primaire St-Paul de Laval.

Des rencontres de discussions ouvertes à tous les retraités du Québec seront tenues en novembre à Montréal, Québec, Trois-Rivières, Laval et Vaudreuil. Pour connaître le calendrier et participer, il faut consulter le site: http://www.ondejeuneaveclesjeunes.com.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus