Denis Beaumont/Métro Thomas Mulcair

OTTAWA — Le Nouveau parti démocratique (NPD) peine de plus en plus à recueillir des dons, alors que le portrait a continué de s’assombrir durant le troisième trimestre de l’année 2016.

Selon les états financiers présentés à Élections Canada, le NPD a recueilli 972 607 $ auprès de 14 553 donateurs de juillet à la fin septembre.

Cette somme représente seulement un dixième de l’argent amassé par le parti au cours de la même période, l’an dernier. Le NPD menait alors momentanément la course électorale, qui s’est conclue le 19 octobre 2015.

Le cumulatif des dons est toutefois légèrement plus élevé que la moitié de la somme recueillie durant le troisième trimestre de la dernière année non électorale, en 2014.

Le NPD peine à recueillir des dons depuis sa défaite aux dernières élections, qui l’a rabaissé au troisième rang des partis représentés à la Chambre des communes. En étant porté au pouvoir, le Parti libéral du Canada est pour sa part passé du troisième au premier rang.

Le NPD est en plein processus pour déterminer qui sera son prochain chef. Le Parti conservateur du Canada (PCC), qui se retrouve dans la même situation, arrive toutefois à se mesurer aux libéraux pour ce qui est des dons.

Les libéraux se sont démarqués au cours du troisième trimestre, ayant recueilli 3,223 millions $ auprès de 35 180 donateurs. Les conservateurs ont quant à eux amassé 3,131 millions $ de la part 29 073 donateurs.

Cette somme représente un léger recul pour les libéraux, qui avaient recueilli près de 45 000 $ de plus au cours de la même période en 2014.

Le bilan des dons du PCC se traduit par une diminution de plus d’un million de dollars.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus