EDMONTON — Le gouvernement albertain prévoit permettre à ceux et celles qui ne souhaitent pas s’identifier comme une femme ou un homme de mettre un X sur des documents officiels, tels que des certificats de mariage.

Le projet de loi déposé par la ministre Stephanie McLean prévoit également éliminer l’obligation de démontrer qu’une personne a subi une chirurgie avant qu’il ou elle puisse modifier sa désignation de genre sur des documents officiels.

La législation proposée permettra également aux parents de choisir le nom de famille de leur enfant.

Les parents pourront effectuer des changements qui reflètent des pratiques liées à leur culture, dont notamment celle de placer le nom de famille avant le prénom.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus