Josie Desmarais/Métro

LAVAL, Qc — Des travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux, affiliés à la CSN, doivent accueillir samedi matin les participants au conseil général du Parti libéral du Québec (PLQ), à Laval.

Cette manifestation de syndiqués travaillant sur les territoires de Montréal, des Laurentides et de Lanaudière vise à dénoncer ce qu’ils appellent «le démantèlement du réseau public».

Le vice-président de la CSN, Jean Lacharité, déplore que le gouvernement Couillard ait appliqué des mesures de compressions budgétaires «faramineuses» pour atteindre l’équilibre budgétaire, et qu’il continue son opération même s’il a réalisé un surplus budgétaire de 3,7 milliards $ lors du dernier exercice.

Il accuse le gouvernement d’avoir saccagé le réseau «pour s’en aller vers une privatisation encore plus grande».

M. Lacharité estime que le gouvernement «fonce tête baissée dans le cadre idéologique et dogmatique du néo-libéralisme».

Le vice-président de la CSN affirme que la qualité des services est sérieusement atteinte, alors que «le personnel du réseau de la santé est à bout de souffle».

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus