THE CANADIAN PRESS Douze candidats participent à la course à la chefferie du Parti conservateur.

OTTAWA — Le Parti conservateur annonce que le débat en français entre ses candidats à la chefferie se fera à Québec, le 17 janvier prochain.

Le premier débat de cette course a réuni 12 candidats à Saskatoon, la semaine dernière. Le tout s’est déroulé en anglais.

Un débat bilingue est prévu le 6 décembre à Moncton.

Parmi la douzaine de candidats officiels déjà dans la course, seulement cinq sont tout à fait à l’aise en français. Le débat de Québec présentera donc tout un défi aux Kellie Leitch, Brad Trost, Deepak Obhrai et autres aspirants chefs qui admettent plus ou moins leurs lacunes linguistiques.

Dans un communiqué diffusé vendredi, le parti a dit compter sur l’enthousiasme de ses militants de la région de Québec. Aux élections de 2015, sept des 12 députés conservateurs québécois élus l’ont été dans la région de Québec.

Ce débat de janvier sera le troisième de cinq obligatoires pour tous les candidats.

Le second débat, celui de Moncton en décembre, abordera les thèmes de l’emploi, des infrastructures, de la famille et de la santé.

Les membres du Parti conservateur éliront leur chef le 27 mai prochain.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus