OTTAWA — La police d’Ottawa dit avoir arrêté une personne relativement à une série d’actes de vandalisme à caractère haineux, samedi.

Au cours d’une assemblée de solidarité qui s’est déroulée dans une synagogue du sud de la capitale nationale, le chef de la police Charles Bordeleau, a déclaré qu’un jeune homme avait été placé en état d’arrestation alors qu’il tentait prétendument de tracer un graffiti sur un mur du Centre communautaire juif.

L’individu a comparu samedi matin et fera face à plusieurs chefs d’accusation, dont celles d’avoir proféré des menaces d’utiliser des armes à feu et d’avoir commis un méfait contre des édifices religieux.

Selon le chef Bordeleau, il est important de rappeler que ces actes de vandalisme ne représentent en rien la collectivité de la région d’Ottawa.

La semaine dernière, une mosquée et une église, dont le pasteur est un Noir, ont été barbouillées de croix gammées et de graffitis haineux, quelques jours après que des actes de vandalisme similaires eurent profané des établissements juifs de la capitale.

Ces actes de vandalisme ont fait l’objet de questions à la Chambre des communes. La première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, doit aller visiter une des synagogues profanées, dimanche.

 

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!