Yves Provencher/Métro

MONTRÉAL — Depuis jeudi soir, et ce, jusqu’au 2 janvier, les policiers de la SQ intensifient les contrôles routiers afin de contrer la conduite avec capacités affaiblies par la drogue ou l’alcool.

L’opération, qui se déroule sur l’ensemble du territoire québécois, porte l’acronyme VACCIN qui signifie «Vérification accrue de la capacité de conduite — Intervention nationale».

La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) est le partenaire de cette opération, durant laquelle les patrouilleurs distribueront des autocollants aux usagers de la route et les sensibiliseront sur les conséquences de la conduite avec capacités affaiblies.

L’an dernier, l’opération VACCIN avait permis d’arrêter en moyenne 21 conducteurs en état d’ébriété par jour.

Selon la SAAQ, dans environ 80 pour cent des collisions en 2015 impliquant un conducteur reconnu coupable d’une infraction au Code criminel liée à l’alcool au volant, le conducteur n’était pas un récidiviste.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus