Sean Kilpatrick/La Presse Canadienne

OTTAWA — Le gouvernement fédéral a affiché un déficit budgétaire de 2,4 milliards $ en septembre, soit le double de celui de 1,2 milliard $ établi au même mois l’an dernier.

Selon le ministère des Finances, cette augmentation du déficit était attribuable à la juxtaposition d’une baisse des revenus et d’une hausse des charges des programmes.

Les revenus du gouvernement ont totalisé près de 21,7 milliards $, en baisse par rapport à ceux de 22 milliards $ en septembre 2015. Ce recul s’expliquait par une diminution des rentrées d’impôts sur le revenu des sociétés, des rentrées d’impôt sur le revenu des non-résidents et des revenus tirés des taxes et droits d’accise.

Les charges de programmes ont grimpé à 22,2 milliards $, en hausse par rapport à celles de 21,2 milliards $ du même mois l’an dernier, en raison d’une hausse des principaux transferts aux particuliers et aux autres administrations.

Les frais de la dette publique ont reculé à 1,8 milliard $, comparativement à 2,0 milliards $ l’an dernier.

Pour la première moitié de l’exercice financier du gouvernement, le déficit cumulé s’élève à 7,8 milliards $, par rapport à un excédent de 1,6 milliard $ lors de la même période d’avril à septembre en 2015.

Le gouvernement a prévu que le déficit s’élèverait à 25,1 milliards $ pour l’exercice en cours, qui prendra fin le 31 mars.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!