Josie Desmarais/Archives Métro La grève de LANEQ a débuté en octobre.

Après un mois et demi de grève,  les avocats et notaires de l’État québécois (LANEQ) et le gouvernement s’assoiront enfin à la table de négociation, alors qu’une première rencontre est prévue lundi.

Les juristes réclament une modification du mode de négociation avec le gouvernement. Ceux-ci veulent laisser la formule actuelle de négociation avec le Conseil du Trésor, pour que leurs conditions de travail soient plutôt établies par un arbitre.

Depuis le 24 octobre dernier, quelque 1100 membres de LANEQ sont en grève générale illimitée, ce qui a retardé le dépôt de 20 projets de loi et de 228 projets de règlements, affirme LANEQ. Des causes devant divers tribunaux ont aussi été reportées à cause de la grève.

Les juristes ont toutefois dû maintenir des services essentiels durant la grève et ont contesté les demandes de Québec en la matière. Mardi, LANEQ ont indiqué que la cause des services essentiels bénéficierait d’un traitement accéléré pour être traitée en Cour suprême.

LANEQ est sans contrat de travail depuis mars 2015.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!