Le père Noël pourra faire glisser son traîneau sur un tapis blanc dans plusieurs régions du Québec, a annoncé jeudi MétéoMédia.

Selon le réseau d’informations météorologiques, Montréal, Val-d’Or, Gatineau, Sherbrooke, Québec, Saguenay, Rimouski et Sept-Îles connaîtront cette année un Noël blanc. MétéoMédia détermine un Noël blanc par une couche d’au moins deux centimètres de neige au sol le 25 décembre.

À Montréal, il s’agit d’un premier Noël blanc depuis trois ans. Au cours de la dernière décennie, les Montréalais s’étaient réveillés le matin de Noël sans voir de neige en 2006, 2014 et 2015. Un manque de neige «record» avait été enregistré à quelques jours de Noël, l’an dernier, à Montréal, Sherbrooke et Gatineau.

MétéoMédia rappelle aussi à la population de planifier ses déplacements de la période des Fêtes en tenant compte de la météo, afin d’assurer sa sécurité et d’éviter les imprévus.

Des records
Le plus impressionnant Noël blanc du Québec a eu lieu en 1968, à Sept-Îles, a rappelé MétéoMédia. Les Septiliens avaient alors célébré Noël avec 135 cm de neige. À Mont-Joli, la même année, un autre record avait été battu: 114 cm.

En 1955, Val-d’Or avait connu 101 cm de neige le 25 décembre. Parmi d’autres records enregistrés, on note 91 cm à Québec en 1968, 86 cm à Roberval en 1965, 78 cm à Gaspé en 2013 (le record le plus récent), 74 cm à Sherbrooke en 1970, 74 cm à Bagotville en 1973, 64 cm à Gatineau en 1970, 59 cm à Trois-Rivières en 1986 et 51 cm à Montréal en 1970.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!