QUÉBEC — Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) se penche sur les circonstances entourant le décès d’un homme de 39 ans survenu mardi matin à Québec alors qu’il aurait été atteint par au moins un projectile d’arme à feu lors d’une intervention policière.

Selon les renseignements préliminaires communiqués au BEI, peu après 2h30, une poursuite policière en automobile a débuté sur le territoire du Service de police de Lévis et s’est déplacée à Québec. Des agents du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) et de la Sûreté du Québec (SQ) ont à leur tour tenté d’intercepter l’individu avec des tapis à clous, en vain.

Plus tard, l’homme aurait lancé une hache hors de son véhicule. Des policiers auraient alors percuté sa voiture pour l’arrêter mais le forcené en serait sorti avec une machette. Il l’aurait utilisée pour frapper une policière à un bras, lui infligeant des blessures mineures.

Au moins deux policiers auraient alors ouvert le feu sur l’homme dont le décès a été constaté plus tard à l’hôpital.

Les neuf enquêteurs du BEI qui se pencheront sur cette affaire tenteront d’abord de déterminer si les informations recueillies jusqu’ici sont exactes.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!