CALGARY — Un homme de 86 ans de Calgary accusé du meurtre de son épouse de 80 ans a été jugé inapte à subir un procès.

À la suite d’une évaluation psychologique de deux mois, le juge Allan Fradsham s’est rangé vendredi à l’avis du psychiatre et a estimé que l’état de santé de Siegfried van Zuiden ne lui permettait pas de subir un procès.

M. Van Zuiden avait été accusé en octobre dernier du meurtre non prémédité de son épouse. Il avait lui-même appelé les services d’urgence, qui ont ensuite trouvé chez lui le cadavre de son épouse Audrey, âgée de 80 ans.

Le psychiatre Kenneth Hashman a conclu que l’accusé souffrait de démence, un état qui s’est par ailleurs détérioré après son arrestation. Depuis qu’il séjourne dans un centre de soins psychiatriques, M. Van Zuiden, qui avait fui l’Allemagne nazie, est très agité et se croit ramené au coeur de la Deuxième Guerre mondiale, selon le témoin expert.

Siegfried «Ferd» van Zuiden est né aux Pays-Bas au sein d’une famille juive. Il avait relaté sa fuite d’Europe dans un livre, «Call Me Mom: A Dutch Boy’s WWII Survival Story». Arrivé au Canada en 1952, il s’était installé plus tard avec son épouse à Calgary, où il est devenu entrepreneur.

Ceux qui connaissent les Van Zuiden soutiennent que les deux âmes soeurs étaient inséparables. Audrey van Zuiden prenait soin de son mari de plus en plus diminué, chez eux, à Calgary.

M. Van Zuiden subira une nouvelle évaluation psychiatrique pendant 45 jours avant que le tribunal ne statue sur son sort.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!