Getty Images/iStockphoto L'Île du Cap-Breton

SYDNEY, N.-É. — La Garde côtière canadienne tentera mardi matin de dégager un petit pétrolier qui s’est échoué au cours du week-end au large de l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse.

L’Arca 1, un navire mexicain, s’est échoué juste au nord de Sydney Mines dimanche matin après une panne de moteur. Ses six membres d’équipage ont été secourus le même jour.

Le ministre des Pêches Dominic Leblanc, qui est aussi responsable de la Garde côtière, a déclaré en conférence de presse à Sydney que des équipes amorceraient les préparatifs de remorquage dès lundi soir.

La Garde côtière espère libérer le navire à marée haute à 6h30 mardi matin, mais M. Leblanc a précisé lundi que la décision finale serait prise par les responsables sur place.

Le ministre a indiqué qu’il avait survolé le navire avec d’autres responsables lundi et a assuré que sa coque n’avait pas été endommagée.

Le pétrolier parti de Montréal se dirigeait vers le Mexique avec 15 tonnes de carburant pour faire fonctionner ses moteurs, mais sans cargaison, lorsqu’il a subi des problèmes mécaniques au large de la Nouvelle-Écosse.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!