Chantal Lévesque / Métro Manifestation de LANEQ le 4 janvier dernier.

MONTRÉAL — Quelques avocats et notaires à l’emploi du gouvernement du Québec, en grève, ont manifesté pacifiquement mercredi lors d’une conférence de presse des ministres Pierre Arcand et Hélène David, à Montréal.

Ils n’ont pas perturbé les allocutions. Ils sont restés à l’extérieur de l’édifice, mais comme celui-ci était tout vitré et que la conférence avait lieu au rez-de-chaussée, leur présence était impossible à ignorer, à trois mètres des ministres qui ont pris la parole.

«L’État est sans défense» pouvait-on lire sur leurs pancartes.

Les avocats et notaires à l’emploi des différents ministères et organismes gouvernementaux sont en grève depuis le 24 octobre dernier. Ils assurent toutefois les services essentiels et tous ne sont pas en grève.

Leur débrayage a causé de nombreuses remises devant les tribunaux, sans compter le ralentissement du processus législatif, puisqu’ils rédigent notamment les projets de loi.

Les quelque 1100 membres de Les Avocats et notaires de l’État québécois (LANEQ) sont sans contrat de travail depuis le 31 mars 2015, soit depuis bientôt deux ans.

Des rencontres informelles avec des représentants du gouvernement du Québec ont eu lieu, au cours des derniers jours, mais il ne s’agissait pas de rencontres de négociation proprement dites.

Ils avaient pourtant reçu un appel à cet effet du cabinet du président du Conseil du trésor et ministre responsable de l’Administration publique, après qu’ils eurent rejeté les offres gouvernementales et décidé de poursuivre leur grève, le 20 décembre dernier.

Interrogé à ce sujet, le ministre Arcand a dit souhaiter que le gouvernement finisse par s’entendre avec ses avocats et notaires, qui font un travail important.

«Le gouvernement actuellement négocie avec les avocats de l’État. C’est notre souhait qu’il y ait une entente négociée le plus rapidement possible. Comme vous le savez, ce sont des gens importants pour nous et le gouvernement va tout faire pour essayer d’avoir un règlement négocié», a commenté le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!