OTTAWA — Un octogénaire qui a fauché une jeune fille de dix ans en omettant de s’arrêter à une intersection pourra demeurer en liberté.

La Cour suprême du Canada (CSC) a rejeté jeudi la demande d’autorisation d’appel de la Couronne, qui cherchait à renverser le verdict d’acquittement de Norman Graham.

Le 29 juin 2010, l’homme, alors âgé de 78 ans, circulait sur la route 327, en direction du village d’Arundel, dans les Laurentides. À une intersection, il a heurté de plein fouet la voiture dans laquelle se trouvait Trina Ouellette, 10 ans. Elle est morte sur le coup, et sa mère, assise sur le siège du passager, a subi d’importantes blessures.

Au procès, l’accusé a affirmé ne se souvenir de presque rien, alors que son épouse prétendait que son mari avait mépris la pédale d’accélérateur pour le frein.

M. Graham a alors été déclaré coupable de négligence criminelle causant la mort et a été condamné à neuf mois de prison. Il a toutefois porté la cause à la Cour d’appel du Québec, qui lui a donné raison le 8 avril dernier. Les magistrats ont indiqué que la preuve ne permettait pas de conclure qu’il y avait eu infraction de conduite dangereuse ou de négligence criminelle.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!