Adrian Wyld/La Presse canadienne Justin Trudeau

OTTAWA — L’ancien directeur général des élections (DGE) Jean-Pierre Kingsley signe avec quelques personnalités d’horizons divers une déclaration sommant le gouvernement de Justin Trudeau de respecter sa promesse de réformer le système électoral.

En point de presse à Ottawa, jeudi, celui qui a été DGE de 1990 à 2007 a lancé ce message au gouvernement libéral: «on vous talonne».

Justin Trudeau a promis en campagne que les élections de 2015 seraient les dernières selon le mode de scrutin uninominal à un tour. Après des consultations avec des experts et des citoyens, un comité multipartite a recommandé le 1er décembre dernier l’adoption d’un type de proportionnelle qui maintiendrait le lien entre l’électeur et son député local.

Le document a été mal accueilli par la ministre des Institutions démocratiques d’alors, Maryam Monsef. Elle a depuis été remplacée par Karina Gould.

M. Kingsley a insisté sur le fait que cela faisait désormais sept semaines que le gouvernement avait le rapport entre les mains et pouvait donc plancher sur son projet de loi.

«Le plus tôt le gouvernement déposera sa proposition, le mieux ce sera pour que les Canadiens aient l’occasion de la considérer, la débattre et la comprendre», a-t-il noté.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!