FRED CHARTRAND FRED CHARTRAND / La Presse Canadienne

OTTAWA — La ministre fédérale de la Justice prévient que son gouvernement est fermement déterminé à adopter des réformes politiques et juridiques pour les Autochtones du pays.

Jody Wilson-Raybould a admis mercredi que la fameuse Loi sur les Indiens, imposée aux Autochtones par le gouvernement fédéral, ne pourra être remplacée du jour au lendemain. Mais elle a estimé que les réformes et les efforts de réconciliation sont essentiels à la croissance économique du pays.

Lors d’une allocution dans le cadre d’une conférence sur la réconciliation et la croissance économique pour les Premières Nations, mercredi à Ottawa, la ministre de la Justice a soutenu que la Loi sur les Indiens a pour effet de limiter la capacité des Autochtones à développer leur économie dans les réserves, ou à tisser des liens d’affaires avec les entreprises hors réserves.

Adoptée en 1876, la Loi sur les Indiens accorde au gouvernement fédéral d’énormes pouvoirs sur les Premières Nations dans les réserves.

Mme Wilson-Raybould veut maintenant que les communautés des Premières Nations conseillent son gouvernement sur la façon dont elles souhaitent se définir et se gouverner.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!