NORTH BAY, Ont. — Plus de la moitié des 600 rats domestiques qui avaient été saisis l’an dernier dans un appartement de North Bay, en Ontario, ont maintenant été adoptés, a affirmé un groupe ontarien qui milite en faveur des animaux.

Les rongeurs avaient été trouvés dans un logement d’une chambre, en décembre, alors qu’une société protectrice des animaux locale avait reçu des informations indiquant qu’un grand nombre de rats domestiques étaient gardés dans la résidence.

La plupart des rats avaient été trouvés en liberté dans l’appartement, avait alors déclaré un porte-parole de la North Bay and District Humane Society.

Selon Daryl Vaillancourt, une femme a accepté de donner les quelque 600 rats saisis dans l’appartement. Les rats avaient été retirés du logement sur une période de plusieurs jours et envoyés à des groupes de protection des animaux.

La Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) de l’Ontario affirme que plus de 350 de ces rats ont maintenant trouvé un nouveau toit après une série de «marathons d’adoption» tenus dans plusieurs succursales d’une chaîne d’animaleries à travers la province.

La femme de 51 ans fait face à quatre chefs d’accusation en vertu de la loi ontarienne sur la protection des animaux.

Elle est accusée d’avoir permis un état de détresse, de ne pas avoir offert des conditions de vie hygiéniques, de ne pas avoir fourni les soins nécessaires au bien-être général et de ne pas avoir fourni l’attention médicale appropriée.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!