Collaboration spéciale Le Blue GRYB en action

Le Groupe R.Y. Beaudoin (GRYB), de Victoriaville, a mis au point un outil unique permettant de déglacer les routes. Le Blue GRYB, un tambour dentelé, permet de déglacer jusqu’à 5 centimètres de glace sans endommager l’asphalte.

Il y a juste un pic par roue qui touche par terre à la fois. C’est ce qui fait sa force. Un bon opérateur qui l’opère, il n’y a pas aucun problème avec ça et il ne brise pas l’asphalte», dit Rémi Beaudoin, copropriétaire du Groupe, en entrevue à Radio-Canada.

Cette invention a été vendue en Colombie-Britannique et en Californie, notamment. Victoriaville a également mis à l’essai l’un de ces rouleaux, qui coûtent 30 000 $.

«On passe de la pluie au gel assez rapidement. Un équipement comme ça est l’idéal pour enlever cette glace-là dans les rues», a dit le directeur des travaux publics, Michel Lachapelle, toujours en entrevue à la société d’État.

Plusieurs entrepreneurs se sont montrés intéressés par cette invention sur la page Facebook de GRYB, outre le prix, qui en a cependant fait sourciller quelques-uns. «[La Ville de Montréal] nous avait dit que les coûts, si une personne tombe par terre, ça peut coûter jusqu’à 60 000 $ à la Ville », fait valoir M. Beaudoin dans cette entrevue.

Les affaires semblent bien aller pour GRYB, situé sur le boulevard Pierre-Roux de Victoriaville. Les dirigeants de l’entreprise ont récemment annoncé un important projet d’agrandissement de l’ordre de 2,8 M $. Créée en 2007 à Chesterville, l’entreprise s’est installée dans un tout nouveau bâtiment dans le parc industriel Fidèle-Édouard-Alain à Victoriaville en 2014 où elle avait pu doubler sa production.

Deux ans plus tard, les 23 000 pieds carrés de son usine ne suffisent plus à l’entreprise spécialisée dans la fabrication, l’installation et la réparation d’attachements pour la machinerie lourde.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!