Archives Métro

TORONTO — Air Miles a publié une lettre sur son site internet pour avertir ses clients que des fraudeurs avaient volé des miles Argent à des adhérents.

Le programme de récompense dit avoir «identifié des activités anormales» sur un petit nombre de transactions en magasin.

Une porte-parole de l’entreprise, Rachael Montgomery, s’est voulue rassurante, affirmant que les renseignements personnels des adhérents n’avaient pas été compromis.

Elle a ajouté que l’entreprise ne donnerait pas d’autres renseignements précis puisqu’une enquête est en cours sur cette affaire.

En attendant de pouvoir régler le problème, Air Miles a temporairement suspendu l’option Argent pour les achats en magasin.

Mme Montgomery dit que l’entreprise ne sait pas pendant combien de temps la suspension restera en vigueur.

En attendant, les adhérents peuvent continuer à utiliser leurs miles Argent pour des bons d’achat électroniques en ligne sur le site internet d’Air Miles.

Il y a quelques semaines, Air Miles avait présenté des excuses à ses adhérents au sujet de la controverse autour des changements concernant la politique d’échéance.

Le programme de récompense s’est attiré l’ire de nombreux membres l’an dernier, dans la foulée de sa proposition d’annuler la validité de tous les points acquis depuis plus de cinq ans. Ce scénario controversé a été relayé aux oubliettes quelques semaines plus tard.

Ce revirement de situation a suscité une nouvelle vague de mécontentement, alors que plusieurs membres se sont plaints d’avoir dû s’empresser de racheter leurs points accumulés face à l’approche du changement de politique annoncé.

Ces consommateurs mécontents ont fait valoir qu’ils n’auraient pas agi de la sorte s’ils avaient su qu’Air Miles reviendrait sur sa décision.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!