HALIFAX — Un adolescent de 14 ans est accusé en Nouvelle-Écosse d’avoir partagé de la pornographie juvénile sur Facebook.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a indiqué vendredi que le garçon avait été arrêté chez lui jeudi à Kingston. C’est Facebook qui avait informé la police d’un partage de matériel pornographique sur son réseau social.

Selon l’agent Lindsey Donovan, de l’unité de lutte contre la Cyberexploitation sexuelle d’enfants à la GRC, les images ne montraient pas une personne de la région ou une victime connue de la police.

Il s’agirait plutôt d’images prises sur internet et partagées avec quelqu’un d’autre. Or, comme ces images ont été partagées via Facebook, le réseau social a prévenu la police.

Le garçon a été accusé de possession et de distribution de pornographie juvénile; il a été libéré après sa comparution en Cour provinciale à Kentville, sur promesse de comparaître à nouveau le 6 avril.

L’agent Donovan souligne qu’il est plutôt rare de voir des mineurs accusés de ce crime habituellement commis par des adultes.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!