MONTRÉAL — Kaven Sirois, un adolescent qui a écopé d’une peine pour adulte pour un triple meurtre commis à Trois-Rivières en 2014, n’aura d’autre choix que de la purger: la Cour d’appel vient de refuser de la réduire.

Alors qu’il n’était âgé que de 16 ans au moment du drame, il a néanmoins été condamné à une peine d’adulte, soit la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant dix ans.

Il est maintenant possible d’identifier l’adolescent puisqu’il a reçu une peine d’adulte.

Kaven Sirois avait été accusé avec un complice également mineur.

Le duo avait reconnu avoir tué deux soeurs de 22 ans et 17 ans et le petit ami de la plus jeune, également âgé de 17 ans, en février 2014. Les trois victimes ont été abattues d’une balle à la tête.

En rendant la peine en octobre 2015, le juge Bruno Langelier de la Chambre de la jeunesse de la Cour du Québec a déterminé qu’une peine pour adolescent ne serait pas suffisante pour protéger le public et tenir Kaven Sirois responsable de ses actes.

Dans sa demande pour en appeler de la peine, Kaven Sirois a fait valoir que des erreurs ont été commises par le juge Langelier. Il prétend que le magistrat a omis de considérer adéquatement l’impact de sa maladie mentale et qu’il n’a pas accordé suffisamment d’importance à son âge, à sa maturité et à sa personnalité.

Mais selon la Cour d’appel, le juge a considéré tous ces éléments. Il a rendu une décision «réfléchie, qui repose sur une analyse minutieuse».

Bref, il n’y a pas d’erreur de principe dans le jugement qui justifie l’intervention de la Cour d’appel, est-il écrit dans la décision datée du 5 avril.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!