FREDERICTON — Une entreprise controversée qui rémunère les donneurs de plasma sanguin fera du recrutement pour un nouveau centre construit au Nouveau-Brunswick.

Le PDG de l’entreprise Canadian Plasma Resources, Barzin Bahardoust, a indiqué que Santé Canada avait évalué et approuvé le processus de son nouveau centre de Moncton, mais que des inspecteurs devaient examiner son fonctionnement avant de lui accorder un permis.

Il a précisé que les inspecteurs lui avaient demandé de lancer le recrutement des donneurs pour qu’ils puissent observer comment le centre fonctionne lorsqu’ils le visiteront dans un mois environ.

Il a ajouté qu’il utiliserait les médias sociaux dans l’espoir de recruter une trentaine de donneurs à compter du 1er mai, à temps pour la période d’inspection.

Le plasma récolté pendant la période précédant l’inspection ne sera pas utilisé parce que le centre n’aura pas encore son permis de Santé Canada, a précisé M. Bahardoust, qui espère obtenir l’approbation avant le début de juin.

Les donneurs peuvent donner du plasma jusqu’à une fois par semaine et recevront de Canadian Plasma Resources un reçu d’impôt pour activités de bienfaisance ou un chèque cadeau d’une valeur allant de 25 à 100 $ par don.

Le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, David Coon, estime qu’un don médical ne devrait pas être rémunéré.

Le Québec et l’Ontario n’autorisent pas les cliniques rémunérant les donneurs de plasma et l’Alberta a adopté une loi pour une interdiction similaire le mois dernier. Canadian Plasma Resources exploite une clinique de dons à Saskatoon.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus