TORONTO — Le Syndicat des Métallos lance une campagne mondiale contre la multinationale Glencore et le Fonds de revenu Noranda afin de dénouer l’impasse qui perdure depuis trois mois à l’affinerie CEZinc de Salaberry-de-Valleyfield, en Montérégie.

Le directeur québécois des Métallos, Alain Croteau, en a fait l’annonce vendredi lors d’une manifestation devant la Bourse de Toronto, où se tenait l’assemblée annuelle des actionnaires du Fonds de revenu Noranda, propriétaire de CEZinc, dont Glencore détient 25 pour cent des parts.

Les quelque 370 travailleurs de l’affinerie sont en grève depuis près de trois mois, principalement pour préserver leur régime de retraite.

Les grévistes se rendront également en Suisse dans les prochaines semaines pour se faire entendre à l’assemblée des actionnaires de Glencore.

Le Syndicat des Métallos se dit déterminé à «ne pas sacrifier» le régime de retraite de ses membres et des prochaines générations.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!