THE CANADIAN PRESS/Jonathan Hayward Christy Clark

VICTORIA — Les autorités électorales de la Colombie-Britannique ont rejeté quatre des six demandes de nouveau dépouillement qui lui avaient été formulées.

Les résultats étaient contestés dans cinq circonscriptions qui ont vu le gagnant l’emporter par une priorité inférieure à 600 votes.

Deux des six demandes concernent la circonscription de Vancouver-False Creek, où le libéral Sam Sullivan l’a emporté par 560 voix. Elections BC a accepté une des requêtes et rejeté l’autre.

L’autre circonscription où les bulletins seront dépouillés de nouveau est Courtenay-Comox qu’a enlevée la néo-démocrate Ronna-Rae Leonard, par seulement 9 voix.

Ces nouveaux dépouillements auront lieu du 22 au 24 mai.

Elections BC a rejeté les demandes formulées pour les circonscriptions de Coquitlam-Burke Mountain (victoire libérale par 268 voix), Maple Ridge-Mission (victoire néo-démocrate par 120 voix) et Richmond-Queensborough (victoire libérale par 263 voix).

Les demandes sont acceptées si l’écart entre les deux premiers candidats est inférieur à 101 votes, si les officiers électoraux ont commis des erreurs en acceptant ou en rejetant des bulletins ou encore si des erreurs d’addition ont été découvertes.

Tout changement aura une influence profonde sur les résultats. Pour l’instant, les libéraux de Christy Clark ne sont qu’à un siège de pouvoir former un gouvernement majoritaire. Ils détiennent 43 sièges, deux de plus que les néo-démocrates de John Horgan. Les Verts d’Andrew Weaver, qui comptent trois sièges, détiennent pour le moment la balance du pouvoir.

Les quelque 176 000 votes par procuration, qui seront dépouillés lors du comptage final, peuvent aussi faire tourner le vent d’un bord ou de l’autre.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!