The Associated Press Faith Dickinson entourée du prince Harry et du prince William.

LONDRES — Une Ontarienne de 11 ans fait partie des 20 jeunes d’un peu partout à travers le monde qui ont reçu le premier prix Diana des mains des princes William et Harry, jeudi, à Londres.

Le prix a été créé en mémoire de Diana, princesse de Galles, et de sa conviction que les jeunes ont le pouvoir de changer le monde.

Faith Dickinson, de Peterborough en Ontario, a été saluée pour l’organisme de charité «Cuddles for Canada», qu’elle a créé alors qu’elle n’avait que neuf ans, après que sa tante eut reçu un diagnostic de cancer du sein.

Au cours de son traitement, la tante de Faith lui avait dit qu’elle avait souvent très froid, de sorte qu’elle lui a fabriqué une couverture molletonnée.

Faith Dickinson a depuis fabriqué plus de 3000 couvertures, qui ont été envoyées un peu partout au Canada et dans plusieurs autres pays. Elle a aussi récolté plus de 30 000 $ pour s’assurer que les couvertures soient gratuites pour tous ceux qui en ont besoin.

Le site du prix Diana précise que l’adolescente personnalise chacune des couvertures en fonction des passe-temps et de la couleur favorite du destinataire. Elle en a aussi remis à des soldats rentrés au pays blessés ou souffrant du trouble de stress post-traumatique.

Le prince William a déclaré pendant la cérémonie que sa mère avait «touché la vie de millions de personnes» et qu’elle inspirait encore aujourd’hui «des gestes de compassion et de bravoure», deux décennies après sa mort dans un accident de voiture.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!