Denis Germain / TC Media

MONTRÉAL — Les forces de l’ordre tentent toujours de mettre le grappin sur l’individu à l’origine d’un délit de fuite mortel ayant eu lieu à Saint-Constant, en Montérégie, la fin de semaine dernière.

Samedi matin, un garçonnet de deux ans a momentanément échappé à la surveillance parentale et il s’est rendu sur la voie publique où il a été happé par un véhicule circulant devant la résidence de sa famille.

Le bambin a été conduit à l’hôpital pour y être traité pour des blessures graves. Malheureusement, les manoeuvres de réanimation entreprises pour lui sauver la vie n’ont pas donné le résultat escompté et sa mort a été constatée à son arrivée sur place.

La mère de l’enfant et son autre fils de six ans ont aussi été transportés à l’hôpital car ils souffraient, pour leur part, de violents chocs nerveux.

Pour l’instant, les enquêteurs de la Régie intermunicipale de police Roussillon ne sont pas parvenus à établir l’identité du conducteur ou de la conductrice en cause.

Ils ne disposent pas non plus d’une description complète du véhicule. Ils ignorent s’il s’agissait d’une voiture ou d’une camionnette. Ils se limitent à dire que le véhicule était noir.

À ce jour, plusieurs témoins potentiels ont été questionnés.

La police demande au grand public de lui transmettre toute information potentiellement liée à cette affaire.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!