FELIX O.J. FOURNIER TC MEDIA MTL

OTTAWA — Les 2600 militaires qui ont prêté main-forte aux sinistrés des inondations ont terminé leur mission, ont annoncé lundi le ministre de la Sécurité publique du Québec, Martin Coiteux, son homologue fédéral, Ralph Goodale, et le ministre de la Défense nationale Harjit Sajjan, lors d’une conférence de presse à Gatineau, l’une des municipalités les plus touchées par les crues printanières.

«J’ai remis la lettre officielle qui, justement, signifiait au gouvernement fédéral – en les remerciant, bien entendu – qu’on est en mesure de faire face à la situation avec nos propres ressources à ce stade-ci», a déclaré Martin Coiteux.

Ces militaires travaillaient depuis deux semaines aux opérations de nettoyage, l’eau ayant commencé à se retirer. Ils avaient auparavant aidé les sinistrés à construire des digues avec des sacs de sable, une opération qui s’est terminée le 16 mai.

«Nos pensées sont tournées vers les sinistrés en leur souhaitant sincèrement que la phase de rétablissement et de reconstruction se complète dans les meilleurs délais, a dit le brigadier général, Hercule Gosselin.

«Vous savez maintenant que nous sommes toujours prêts à répondre à l’appel», a-t-il conclu.

Ces inondations sans précédent ont touché plus de 250 municipalités dans 15 régions administratives dans la province du 5 avril au 16 mai. L’heure est maintenant à la reconstruction dans la majorité de ces régions.

«On essaie de minimiser autant que faire se peut tous les aspects bureaucratiques, a indiqué M. Coiteux. C’est pour ça qu’on établit dans les municipalités des bureaux temporaires pour que chaque citoyen touché puisse être rencontré.»

Le ministre Coiteux a tenu à rappeler les mesures de soutien auxquelles les citoyens touchés peuvent faire appel, notamment les services psychosociaux qui sont offerts en tout temps et le programme d’aide financière qui a récemment été bonifié.

«Dès les premières démarches – dans les 48h qui suivent – il y a déjà un premier chèque de dédommagement qui peut être versé, a-t-il précisé. C’est une avance sur ce que pourrait être le chèque final.»

Le montant maximal disponible pour le remplacement complet d’une résidence qui doit être détruite est passé de 160 000 $ à 200 000 $. Jusqu’à maintenant, le gouvernement du Québec a versé plus de 13,5 millions $ aux sinistrés.

Le ministre a avoué «qu’une réflexion plus large» devra avoir lieu sur la reconstruction en zone inondable. Le gouvernement annoncera sa démarche sur ce point d’ici deux semaines, a indiqué M. Coiteux. Il fera également le bilan des opérations.

Les ministres Coiteux, Goodale et Sajjan ont soutenu que l’appel aux militaires avait été fait au bon moment, en avril, puisque la crue des eaux s’est produite soudainement. Certains citoyens déçus de voir leur propriété envahie par l’eau avaient affirmé qu’ils auraient aimé que les soldats soient déployés plus tôt.

———-

Les inondations en chiffres:

– 261 municipalités touchées

– 5731 résidences principales inondées

– 4066 personnes évacuées

– près de 400 routes endommagées

– plus de 13,5 millions $ ont déjà été versés aux sinistrés

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!