Gracieuseté - Bernard Morin Des milliers de chenilles de type livrées des forêts attaquent les arbres. Ici, un pommetier à Lafontaine souffre d’un grave cas d'infestation.

Les chenilles de type livrées des forêts se propagent par milliers dans les secteurs de Mirabel, Saint-Colomban, Saint-Jérôme et Prévost. À long terme, elles pourraient causer d’importants dommages sur la végétation.

En effet, le Groupe Vertdure et sa division V Extermination informent les résidents de ces secteurs de la présence importante des chenilles de type livrées des forêts.

Celles-ci peuvent entrer dans les résidences et ainsi causer des désagréments aux propriétaires de maison. De plus, certaines variétés de lépidoptères, telles que les chenilles processionnaires, pourraient causer des problèmes de santé aux jeunes enfants et aux animaux domestiques.

Autre point de vue
Bernard Morin, entomologiste forestier, émet toutefois des réserves sur cette information. «Je n’ai jamais vu des personnes ou des animaux être incommodés par des chenilles. Ce n’est pas impossible, mais je vais mettre un bémol là-dessus.»

Ce dernier parle plutôt de dommages sur le feuillu. «Lorsqu’il y a infestation de chenilles, comme présentement, l’arbre vit un stress énorme puisqu’on le dépouille de ses feuilles et il doit forcer une nouvelle feuillaison. Quand je soigne les arbres affectés, je remarque une bague contenant 150 à 350 œufs», poursuit-il.

Solutions?
Ce problème arrive par cycle. Toutefois, il faut savoir que lorsque les prédateurs naturels s’installent (oiseaux, araignées et fourmis), le problème peut se régler de lui-même. Autrement, des produits existent tels que le BTK, un insecticide naturel ou d’autres produits connexes.

Certaines entreprises d’extermination sont dotées de certifications pour traiter les arbres. «Il faut éviter de couper des branches lorsque vous voyez des chenilles, ça donne un plus grand stress à l’arbre, ce n’est pas une bonne idée», ajoute M. Morin.

Quant aux municipalités, elles se chargent de traiter les arbres dans les parcs publics, mais chaque citoyen doit vérifier l’état de son propre terrain et contacter des professionnels au besoin.

Les chenilles de type livrées des forêts, après mutation, deviennent des papillons Chrysalide.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!