OTTAWA — L’ancien candidat à la chefferie conservatrice Rick Peterson a le siège de l’ex-leader intérimaire Rona Ambrose dans son viseur.

Il a confirmé mercredi en entrevue qu’il songeait à se présenter à l’investiture afin de porter les couleurs du Parti conservateur dans la circonscription de Sturgeon River-Parkland, en Alberta.

L’homme d’affaires de Vancouver a fait valoir qu’on l’a encouragé à se lancer dans cette circonscription située à Edmonton, où il a étudié et joué au hockey pour l’équipe universitaire.

«Il faut voir quelle est la réception parmi les conservateurs de la circonscription, parce que je n’y habite pas», a-t-il expliqué, se disant prêt à déménager ses pénates en Alberta au besoin.

Visiblement, Rick Peterson — qui a déjà lorgné l’investiture conservatrice dans la circonscription montréalaise laissée vacante par Stéphane Dion — est impatient de sauter dans l’arène politique.

Il a cependant précisé que l’objectif ultime est la prochaine élection générale.

«Honnêtement, je vise 2019. La seule raison pour laquelle je regarde quelque chose en dehors de Vancouver, c’est parce que c’est presque chez moi, là-bas, en Alberta», a-t-il signalé.

Il y aura un siège albertain à combler aux Communes en raison du départ de Rona Ambrose.

Celle qui était députée depuis 2004 a officialisé sa démission dans une lettre envoyée au président de la Chambre, Geoff Regan.

L’ancienne ministre a publié une photo de la missive mardi sur son compte Twitter, mentionnant qu’elle était impatiente de relever de nouveaux défis après 13 ans à Ottawa.

Rick Peterson s’était incliné au troisième des 13 tours du scrutin lors de l’élection à la chefferie, le 27 mai, récoltant moins d’un pour cent des voix exprimées par les membres.

Il se dit aujourd’hui «très ravi du résultat» compte tenu du fait qu’il était le seul candidat qui n’était pas ou n’avait jamais été député à briguer la direction du Parti conservateur.

«J’ai quand même fait un sacré bout de chemin», a-t-il fait valoir à l’autre bout du fil dans un excellent français.

Le Britanno-Colombien compte prendre une décision d’ici la fin de l’été en ce qui a trait à l’investiture dans Sturgeon River-Parkland.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!