Archives Métro

MONTRÉAL — Les voyageurs n’auront plus à attendre aussi longtemps à la frontière canadienne à l’aéroport Montréal-Trudeau, ont promis jeudi Aéroports de Montréal (ADM) et l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), dévoilant un ensemble de mesures visant à améliorer le temps de passage.

Un nouveau centre de correspondance a été aménagé. Il permettra de séparer rapidement les voyageurs qui s’arrêtent à Montréal de ceux qui s’apprêtent à embarquer dans un autre avion. «Grâce à ce nouveau centre, les voyageurs qui transitent par Montréal vers d’autres destinations pourront être dédouanés dans un secteur dédié aux correspondances», a indiqué ADM.

Des bornes et guérites supplémentaires ont par ailleurs été mises en service depuis l’été dernier dans le hall des arrivées internationales, a souligné ADM. Du personnel supplémentaire assiste les voyageurs durant les heures de forte affluence.

L’aéroport ajoute également un nouveau système d’affichage de temps d’attente, de sorte que les voyageurs aux arrivées internationales peuvent voir dans le corridor des arrivées, sur des panneaux d’affichage électronique, le temps d’attente estimé pour atteindre le contrôle douanier. Le temps d’attente est également affiché dans l’aire de sortie publique des arrivées internationales et sur le site web d’ADM.

De nouvelles bornes automatisées «plus performantes» remplaceront également les bornes existantes au cours de l’automne 2017. Ces bornes permettront à tous les voyageurs de faire vérifier leurs documents de voyage, de remplir une déclaration à l’écran et de confirmer leur identité au moyen de la reconnaissance faciale.

Le vice-président, Exploitation, infrastructures aéroportuaires et développement aérien chez ADM, Pierre-Paul Pharand, a déclaré qu’ADM a commencé à travailler conjointement avec l’ASFC dès l’automne dernier afin d’être prête pour la saison estivale 2017.

«Depuis 2012, la société a investi 12 millions $, dont 6 millions $ pour la saison estivale, et nous poursuivrons nos efforts avec les prochaines phases d’amélioration», a-t-il indiqué.

À la fin de l’été 2016, des voyageurs avaient attendu près de deux heures avant de passer les douanes internationales, ce qui a provoqué la colère du maire de Montréal, Denis Coderre. Le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, lui avait alors promis de déclencher une enquête sur les délais d’attente à l’aéroport Montréal-Trudeau.

Le nombre de voyageurs qui transitent par l’aéroport Montréal-Trudeau a bondi de 6,9% en 2016 pour atteindre 16,6 millions. ADM, qui s’attend à dépasser la barre des 20 millions de passagers d’ici 2020, a expliqué cette croissance par les ajouts de nouvelles correspondances par Air Canada, le taux de change avantageux et les prix du pétrole.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!