Archives Métro

OTTAWA — Un militaire présentement basé à Valcartier est accusé d’agression sexuelle à la suite d’une enquête des Forces armées canadiennes.

Les faits qui sont reprochés au caporal Regis Tremblay se seraient produits il y a 10 ans sur la base de Wainwright en Alberta.

Celui qui fait maintenant partie de l’Unité interarmées de soutien au personnel à Valcartier fait face à un seul chef d’accusation. L’affaire sera traitée par la justice militaire et pourrait être présentée en cour martiale, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale.

Les Forces armées canadiennes ont lancé l’opération Honour en 2015 pour mettre fin aux inconduites sexuelles dans leurs rangs quelques mois après la publication d’un rapport accablant. Ce rapport faisait état d’une culture hostile aux femmes et aux minorités sexuelles.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!