CHARLOTTETOWN — La Gendarmerie royale du Canada se penche sur l’affaire d’un laser qui aurait été braqué vers la cabine de pilotage d’un avion survolant l’Île-du-Prince-Édouard, tard dimanche.

Les autorités signalent que le pilote du transporteur WestJet a été incommodé par ce laser de couleur verte pendant 5 à 10 secondes, alors qu’il se dirigeait vers l’aéroport de Charlottetown, vers 23 h 00 dimanche.

Diriger un laser vers un aéronef consiste en une infraction criminelle qui peut conduire à une peine de cinq de prison ou à une amende pouvant s’élever jusqu’à 100 000 $, rappelle la GRC.

La sergente Leanne Butler invite quiconque détenant de l’information sur l’incident à contacter la GRC, car la fouille de la région de Brackley Beach n’a pas permis de mettre la main sur un suspect.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!