Dainius Juras Dainius Juras / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — L’homme qui a perdu la vie à la suite d’une mauvaise chute sur le mont Royal, en fin de semaine à Montréal, était un chirurgien pédiatre américain qui venait d’être recruté par le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine.

Shreyas Roy, âgé de 38 ans, serait tombé d’un escarpement, dans la nuit de dimanche, en marchant sur la montagne avec sa compagne Véronique, a relaté un collègue de Sainte-Justine, Michel Lallier, lui aussi chirurgien pédiatre.

M. Roy était né à New York puis avait vécu avec ses grands-parents en Inde entre l’âge de trois et dix ans. Il était ensuite revenu aux États-Unis, à Syracuse, dans l’État de New York, avant de faire ses études de médecine à l’Université McGill, à Montréal.

Michel Lallier a éclaté en sanglots en racontant que le docteur Roy souhaitait construire un hôpital dans l’État du Bihar, en Inde, où il avait grandi. Il a aussi rappelé que sa disparition laissait un grand vide au sein de la «famille de Sainte-Justine».

Le docteur Roy s’apprêtait à suivre un an de formation spécialisée à Chicago, pour étudier une technique particulière de chirurgie pédiatrique; il devait ensuite commencer à opérer à Sainte-Justine en juillet 2018.

Donald Doell, qui a été un confrère de classe de Shreyas Roy à McGill, a décrit le médecin comme un être très attachant, généreux et compréhensif, qui adorait le Canada et était prêt à bâtir sa vie à Montréal avec sa compagne Véronique.

«Il savait rassembler les gens et les inspirer, et il a pris une place très importante dans la vie de ceux qu’il a côtoyés», a estimé M. Doell.

La famille et les amis devaient se réunir mardi soir pour une veillée funèbre à Montréal; les funérailles auront lieu à Syracuse le 29 juillet, selon la notice nécrologique.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!