CHAD HIPOLITO CHAD HIPOLITO / La Presse Canadienne

VANCOUVER — L’ancienne première ministre de la Colombie-Britannique, Christy Clark, démissionnera du poste de chef du Parti libéral provincial.

Mme Clark a fait part de ses intentions dans une brève déclaration, vendredi. Elle quittera aussi son siège de députée de Kelowna-West.

Elle a dit en avoir informé ses collègues. Elle quittera ses fonctions le 4 août.

Par communiqué, Mme Clark s’est dite fière de tout ce qu’elle a accompli, notamment d’avoir fait de la Colombie-Britannique le chef de file de l’économie canadienne et d’avoir créé 200 000 emplois.

Elle a qualifié la protection par la province de la Forêt pluviale de Great Bear de «cadeau fait au monde par la Colombie-Britannique».

La chef de parti de 51 ans avait causé la surprise à l’élection de 2013 en menant les libéraux à la victoire. Les plus récentes élections lui ont cependant été moins favorables, de sorte qu’elle n’a pu obtenir un gouvernement majoritaire, son parti n’ayant remporté que 43 des 87 sièges à l’Assemblée législative. Ce gouvernement minoritaire a rapidement été renversé par le Nouveau parti démocratique, appuyé par le Parti vert. Les libéraux ont ainsi perdu le pouvoir après 16 ans.

Mme Clark dit que lorsqu’elle a remis sa démission à la lieutenante-gouverneure Judith Guichon, elle a tenté de convaincre celle-ci de décréter une nouvelle élection. Mme Guichon a plutôt demandé au chef néo-démocrate John Horgan de former le gouvernement.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!