TORONTO — Des dizaines de manifestants se sont réunis au centre-ville de Toronto, lundi matin, pour signifier leur solidarité aux victimes des violences du week-end dernier en Virginie où une femme a été tuée et 19 personnes ont été blessées.

Les gens ont brandi des affiches et chanté des slogans dénonçant le racisme alors qu’ils se tenaient face au consulat américain pour exprimer leur opposition aux suprémacistes blancs.

Les manifestants ont notamment scandé : «Non à la haine, non à la peur. Les fascistes ne sont pas les bienvenus ici.»

Samedi dernier, une voiture a foncé sur un groupe de protestataires qui dénonçaient un rassemblement de suprémacistes blancs à Charlottesville, en Virginie. James Alex Fields Jr, 20 ans, de l’Ohio, a été arrêté rapidement après l’incident et accusé de meurtre au second degré et d’autres chefs d’accusation.

Lors du rassemblement de lundi, à Toronto, Donna Gabaccia, une professeure américaine de l’Université de Toronto qui a pris part à l’organisation de l’événement, s’est dite «consternée» par la réunion de suprémacistes blancs à Charlottesville.

Une vigile en hommage aux victimes s’est tenue dimanche soir à Toronto. Un rassemblement a aussi eu lieu à Montréal selon les informations rapportées par les médias locaux et des publications recensées sur les réseaux sociaux.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!