TORONTO — Un député ontarien s’est excusé à la première ministre Kathleen Wynne qui menaçait de le poursuivre concernant des propos qu’il a tenus à une station de radio de Toronto.

Les avocats de Kathleen Wynne ont envoyé une lettre au député Bill Walker, mercredi, dans laquelle ils l’accusent d’avoir dit en entrevue à la radio que la première ministre faisait l’objet d’une enquête et qu’elle faisait face à des accusations alors qu’il discutait d’un procès pour corruption que subiront deux membres du Parti libéral de l’Ontario.

Dans la missive, ils lui demandaient de retirer publiquement ses propos et de s’excuser en ondes d’ici vendredi matin.

Pat Sorbara, l’ancienne chef de cabinet de la première ministre, fait face à deux accusations de corruption en vertu de la Loi électorale, alors que Gerry Lougheed, un collecteur de fonds libéral, fait face à un chef d’accusation. Mme Wynne devrait témoigner au procès.

Dans un communiqué publié mercredi soir, M. Walker admet avoir fait une erreur en discutant du dossier.

Le député affirme s’être «mal exprimé» en laissant entendre que la première ministre faisait l’objet d’une enquête et qu’elle faisait face à des accusations.

«Je regrette cette erreur et je m’en excuse sans réserve», a-t-il conclu.

Les avocats de la première ministre n’avaient pas répondu à La Presse canadienne au moment d’écrire ces lignes.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!