MONTRÉAL — La Fédération canadienne des échecs est furieuse du traitement réservé à l’un de ses grands maîtres en pleine Coupe du monde, quelques minutes avant le début de l’une des plus importantes parties de sa carrière.

Anton Kovalyov, né en Ukraine, mais résidant à Montréal, a déclaré dans une publication sur Facebook qu’il avait décidé de quitter la Coupe du Monde en Géorgie, en fin de semaine, en raison de la façon dont il a été traité par l’un des organisateurs du tournoi. Il allègue avoir été traité de «gipsy» (gitan), une insulte à caractère raciste qui réfère au peuple rom.

Ces insultes auraient été prononcées après une discussion qui aurait dégénéré au sujet des shorts que portait le joueur. L’organisateur se serait plaint du fait qu’Anton Kovalyov voulait porter des shorts pour sa partie de troisième ronde.

Pourtant, le grand maître de 25 ans portait les mêmes shorts lors des rondes précédentes, sans avoir causé d’incident.

Anton Kovalyov a décidé de quitter le tournoi après avoir qualifié d’intimidation l’intervention de l’organisateur. Il a même refusé de toucher la bourse qui lui revenait.

La Fédération canadienne des échecs a indiqué avoir déposé une plainte auprès de la Fédération internationale des échecs et les organisateurs du tournoi pour protester contre le traitement réservé à son représentant.

L’organisme canadien considère qu’Anton Kovalyov a été lésé et exige des excuses à son endroit.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!