Getty

MONTRÉAL — Une enquête révèle que les prix au détail des médicaments varient beaucoup d’une pharmacie à l’autre au Québec.

Les résultats de l’enquête publiée mardi par le magazine Protégez-Vous démontrent par exemple que la version générique du Pantoloc, qui traite des troubles du système digestif, se vend de 0,60 $ à 1,53 $ par comprimé, un écart rendu possible par la marge de profit déterminée par chaque pharmacien.

Protégez-Vous démontre que pour les détenteurs d’une police d’assurance privée, qui représentent 60 pour cent des Québécois, une provision de 30 comprimés de Lipitor générique peut coûter 15,98 $ par mois chez Brunet et 37,10 $ dans un Familiprix.

Ce sont les pharmaciens de Costco qui offrent les prix les plus bas en moyenne, mais l’enquête signale qu’il est possible de trouver moins cher ailleurs pour un médicament précis. Ainsi, pour chacun des quatre médicaments étudiés, certaines succursales d’Uniprix et de Proxim ont offert de meilleurs prix que Costco.

Uniprix et Proxim sont toutefois deux des chaînes où les plus grands écarts de prix entre les succursales ont été constatés alors que Pharmaprix est celle qui impose les prix les plus élevés, en moyenne.

À compter de vendredi prochain, le 15 septembre, les pharmaciens devront indiquer sur leur facture le prix du médicament, la marge du grossiste et leurs honoraires. Protégez-Vous s’attend à ce que cette nouvelle facture amène certains professionnels à revoir leur tarification.

Par ailleurs, l’enquête conclut que l’achat de médicaments génériques sur Internet coûte rarement moins cher.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!