Shell Canada et d’autres bannières ont fermé leurs puits de gaz naturel dans le sud-ouest de l’Alberta, mardi, en raison de la menace croissante que posent les incendies de forêt.

Le Régulateur de l’énergie de l’Alberta a rapporté que Shell avait fermé 24 puits et les pipelines auxquels ils sont rattachés, mais que son grand complexe de gaz corrosif de Waterton au sud-ouest de Pincher Creek demeure en activité.

Le porte-parole de l’organisme de régulation, Ryan Bartlett, a indiqué que Questfire Energy et West Lake Energy avaient aussi fermé leurs puits et leurs installations de manière préventive.

M. Bartlett soutient que les puits concernés sont en danger immédiat d’être touchés par les incendies de forêt. Les flammes se trouveraient à environ 2,5 kilomètres des installations de Shell à Yarrow Canyon.

Shell Canada confirme qu’elle observe la situation de près et qu’elle ferme graduellement ses installations selon la progression des incendies.

Un porte-parole de l’entreprise, Cameron Yost, a expliqué que les travailleurs dépêchés sur place sont accompagnés par des équipes du service des incendies pour assurer leur sécurité.

M. Yost mentionne que Shell dispose d’un plan de contingence, si les flammes se rapprochent, pour fermer le complexe de Waterton, qui produit près de 179 millions de pieds cubes de gaz par jour.

Il insiste sur le fait que la sécurité des employés, de la communauté et de l’environnement sont primordiaux.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!