BATHURST, N.-B. — La Ville de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, s’apprête à fixer de nouvelles règles pour encadrer les célébrations de l’Halloween et la traditionnelle cueillette de bonbons à travers ses quartiers résidentiels.

Un nouveau règlement — qui doit être adopté en troisième lecture au début du mois d’octobre — viendra modifier les règles actuelles pour faire passer l’âge limite de la cueillette de bonbons à 16 ans et prolonger le couvre-feu jusqu’à 20 h.

Actuellement, le règlement en vigueur limite l’âge pour la tournée de porte en porte à 14 ans et fixe le couvre-feu à 19 h.

Pour la conseillère municipale Kim Chamberlain, ces modifications ne vont pas assez loin. L’élue aurait préféré abolir le règlement qui encadre la fête d’Halloween.

Selon le nouveau règlement, toute personne se trouvant dans un lieu public et portant un déguisement qui cache son visage après le couvre-feu serait passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 200 $.

Toute personne âgée de plus de 16 ans qui serait prise en train de faire la cueillette des bonbons serait aussi passible d’une amende allant jusqu’à 200 $.

Kim Chamberlain considère que le conseil municipal va trop loin en imposant des règles à la fête d’Halloween, soulignant que les citoyens peuvent simplement éteindre les lumières extérieures de leur maison s’ils ne veulent plus recevoir de visiteurs.

Elle ajoute que certains parents de jeunes enfants travaillent jusqu’à 18 h et qu’ils doivent ensuite préparer le souper, puis habiller les enfants pour la tournée d’Halloween. Elle estime aussi que les adolescents ne devraient pas être interrogés parce qu’ils portent un costume ou qu’ils veulent amasser des bonbons.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!