THE CANADIAN PRESS Justin Trudeau.

OTTAWA — Le premier ministre Justin Trudeau souligne par une sobre cérémonie le 100e anniversaire de la bataille de Passchendaele, l’un des chapitres les plus sanglants de l’histoire militaire canadienne.

Plus de 500 000 soldats, incluant plus de 15 000 Canadiens, ont été tués ou blessés durant la bataille, alors que des semaines de pluie et de tirs d’obus ont transformé le champ de bataille en une mer de boue.

La véritable importance de ce combat dans le bilan des forces alliées a été longuement débattue. Selon plusieurs historiens, cette offensive n’a pas accompli grand-chose et a provoqué des pertes insensées.

Mais les soldats canadiens conservent le mérite d’avoir remporté une victoire là où les autres n’y sont pas parvenus. Neuf combattants ont ensuite reçu la Croix de Victoria, la plus haute distinction décernée pour un acte de bravoure dans l’Empire britannique.

Sous un ciel gris, au Cimetière militaire national d’Ottawa vendredi, Justin Trudeau s’est adressé à un petit groupe de militaires, de vétérans et de jeunes élèves. Il leur a dit que les sacrifices de cette bataille sont la preuve d’un leadership irresponsable au plus haut niveau. Il a toutefois ajouté que cette bataille mérite que l’on s’en souvienne en raison de la persévérance et du dévouement que les soldats canadiens ont démontré dans des conditions quasi impossibles.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!