TORONTO — Le président et chef de la direction de Morneau Shepell dit avoir passé beaucoup de temps à discuter avec les clients de la firme en raison de la controverse entourant le ministre fédéral des Finances Bill Morneau à propos de possibles cas de conflits d’intérêts.

Stephen Liptrap affirme avoir réitéré que les contrats fédéraux ne représentent qu’une infime partie du portefeuille de la firme en matière de gestion des ressources humaines et d’administration de fonds de pension.

Au cours d’une conférence téléphonique avec les analystes, il a ajouté que Morneau Shepell a notamment répété que la société a coupé tous les liens avec Bill Morneau depuis son élection en 2015.

Aux côtés de son père, M. Morneau avait contribué à la croissance de la compagnie avant de quitter la présidence une semaine après son élection.

Les partis d’opposition critiquent le gouvernement Trudeau à propos de possibles conflits d’intérêts après qu’il eut été révélé que M. Morneau détenait toujours des actions de Morneau Shepell alors qu’il était le ministre chargé de réformer les régimes de pension.

Morneau Shepell avait dévoilé mardi un profit net de 9,7 millions $ au troisième trimestre, en hausse de 85,3 pour cent par rapport à la même période en 2016.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!