OTTAWA — L’ambassadrice du Canada pour les changements climatiques, Jennifer MacIntyre, quitte ses fonctions à la suite de la mort subite de son mari.

Mme MacIntyre avait été nommée à ce poste par le premier ministre Justin Trudeau en juin.

Sur son compte Twitter, Mme MacIntyre a écrit mardi soir que son mari avait été très enthousiaste lorsqu’elle a accepté ce poste important. Mais la fonction exige des déplacements fréquents, et Mme MacIntyre estime que depuis la mort de son époux, elle doit être «plus que jamais» auprès de ses enfants.

La ministre de l’Environnement, Catherine McKenna, a salué dans un communiqué l’efficacité de Mme MacIntyre au poste d’ambassadrice du Canada pour les changements climatiques. Le poste sera pourvu en temps et lieu, a indiqué Mme McKenna, qui est en mission en Chine avec le premier ministre.

Avant d’être nommée à ce poste, Mme MacIntyre, originaire du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, avait occupé plusieurs fonctions au sein de la fonction publique fédérale. Elle avait été nommée en 2013 ambassadrice du Canada en Suisse, puis, en 2017, directrice générale par intérim de la Division des affaires multilatérales et bilatérales d’Environnement et Changement climatique Canada.

Mme MacIntyre avait été la première femme à occuper le poste d’ambassadeur du Canada en matière de changements climatiques.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!