Nathan Denette Nathan Denette / La Presse Canadienne

MISSISSAUGA, Ont. — Des milliers de personnes ont assisté aux funérailles du couple de milliardaires et philanthropes Barry et Honey Sherman, jeudi, à Mississauga, en Ontario.

Pour les enfants du couple, les spéculations entourant la mort de leurs parents continuent d’amplifier la douleur qu’ils ressentent à la suite de cette tragédie.

Jonathon Sherman a confié à La Presse canadienne que ses trois soeurs et lui avaient vécu difficilement les moments ayant suivi la découverte des corps de leurs parents dans la résidence familiale de Toronto.

Les policiers ont rapporté que les deux victimes, Barry Sherman, 75 ans, et Honey Sherman, 70 ans, avaient succombé à une «compression du cou par ligature» et que le dossier était considéré comme suspect.

Pour Jonathon Sherman, les circonstances particulières et les spéculations entourant la cause des décès renforcent encore plus le fait que la famille a perdu le lien qui la tenait unie.

Certains médias ont rapporté que la police aurait d’abord avancé la théorie d’un meurtre suivi d’un suicide, ce que la famille a vivement rejeté.

Jonathon Sherman a rendu un hommage émouvant à ses parents, en soulignant leur générosité, leurs valeurs, leur soutien et leur dévotion envers la culture juive.

Il a rappelé des souvenirs de voyage, de grands repas de fêtes en famille et de plus récents moments entre grands-parents et petits-enfants. Il a parlé de l’amour de la vie sans limites qui animait ses parents.

«Nos parents n’ont jamais laissé personne derrière eux, ils nous ont été pris», a-t-il déclaré devant les deux cercueils disposés à l’avant de la salle.

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau, la première ministre de l’Ontario Kathleen Wynne et le maire de Toronto John Tory ont assisté à la cérémonie.

Kathleen Wynne a rendu hommage au couple en mentionnant que de nombreux étudiants, patients, enfants et aînés avaient reçu leur aide sans le savoir.

La plus grande pharmaceutique canadienne

Barry Sherman a fondé la société pharmaceutique Apotex, établie à Toronto, en 1974. Graduellement, Apotex est devenue la plus grande entreprise pharmaceutique de propriété canadienne.

Cette réussite lui a permis d’amasser une impressionnante fortune personnelle, estimée par le magazine «Canadian Business» à 4,77 milliards $, faisant de lui la 15e personne la plus riche du pays.

Honey Sherman était membre du conseil d’administration de la Fondation Baycrest et de la Fondation de l’Université York.

Ensemble, M. et Mme Sherman figuraient parmi les plus généreux philanthropes du Canada. Ils ont aussi organisé de nombreux événements-bénéfices par l’entremise de la Fondation Apotex.

Ils ont donné des millions de dollars à des hôpitaux, des écoles et des organismes. Plusieurs immeubles portent leur nom.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!