(Photo: pacophoto.ca) Jasmin Roy lors de la première du documentaire «Intimidation».

MONTRÉAL — Impliqué depuis plusieurs années dans la lutte contre l’intimidation, le comédien Jasmin Roy estime que la récente vague de dénonciations pour des inconduites sexuelles a permis à la société québécoise, notamment, de faire un «énorme pas en avant».

Selon M. Roy, la population a décidé que ce genre de comportement était inacceptable et que «c’était fini au Québec».

Jasmin Roy estime que le niveau de tolérance face au harcèlement n’est plus le même, alors qu’il y a quelques années, les victimes préféraient souvent garder le silence, pour diverses raisons.

La Fondation Jasmin Roy, qu’il a créée, s’est donnée comme mission de lutter contre la discrimination, l’intimidation et la violence faites aux jeunes en milieu scolaire, aux niveaux primaire et secondaire.

M. Roy constate qu’il y a un effort collectif dans le milieu de l’éducation pour trouver des solutions durables face à ces problématiques.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!