OTTAWA — Le gouvernement canadien fournira 12,1M$ de plus pour aider le peuple du Yémen à traverser ce que l’ONU présente comme étant la pire crise humanitaire de la planète.

Une coalition saoudienne appuyée par les États-Unis tente depuis 2015 de déloger les rebelles alliés à l’Iran qui sévissent au Yémen.

Les Nations unies affirment que le conflit a coûté la vie à plus de 10 000 civils, chassé plus de deux millions de personnes de chez elles et acculé des millions d’autres victimes à la famine.

Le bureau de la ministre du Développement international Marie-Claude Bibeau explique que les nouveaux fonds seront distribués à différentes agences onusiennes et à la Croix-Rouge pour sauver des vies, soulager la souffrance et répondre aux besoins particuliers des femmes et des filles.

La contribution annoncée vendredi gonfle à 65M$ l’aide versée par le Canada au Yémen depuis mars 2017.

La majeure partie de l’aide canadienne, soit 6,5M$, est destinée au Programme alimentaire mondial, qui fournira une aide alimentaire d’urgence aux enfants de moins de cinq ans et aux femmes enceintes ou qui allaitent.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!