ROME – Après trois mois de fléchissement, l’indice des prix des produits alimentaires a bondi de 6 pour cent le mois dernier selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

L’indice appelé FAO, qui mesure les fluctuations des cours internationaux d’un panier de produits alimentaires de base, s’est établi en moyenne à 213 points en juillet, soit 12 points de plus qu’en juin, mais toujours nettement en-deçà du pic de 238 points atteint en février 2011.

Le rebond s’explique largement par une forte progression des cours des céréales et du sucre.

La forte détérioration des perspectives de récolte du maïs aux Etats-Unis, du fait de la sécheresse excessive, a fait grimper les prix du maïs de près de 23 pour cent en juillet. Les cours du blé ont subi quant à eux une envolée de 19 pour cent, surtout à cause de perspectives pessimistes de production en Russie.

La vigueur des cours du sucre s’explique par des pluies intempestives au Brésil, premier exportateur mondial, qui ont entravé la récolte de canne à sucre.

En revanche, les cours internationaux du riz sont demeurés essentiellement inchangés en juillet.

D’autre part, l’indice FAO des cours de la viande s’est établi en moyenne à 168 points, en baisse de 1,7 pour cent par rapport à juin. Il s’agit de la troisième baisse consécutive mensuelle.

L’indice des cours des produits laitiers s’est établi à 173 points en juillet, sans changement par rapport à juin, après cinq mois consécutifs de fléchissement.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!